« Petit rappel, le collège communal habaysien a donné il y a plus de 8 ans mandat à la coopérative Lucéole pour gérer un projet éolien et qu’il soit le plus citoyen possible. Ce mandat n’a jamais été remis en cause, ni par l’ancienne majorité ni par l’actuelle. En 2013, la location des terrains communaux pour le projet éolien a été voté positivement et à l’unanmité. Beaucoup de conseillers présents aujourd’hui ont pris part à ce vote.

Il n’est donc pas cohérent de revenir en arrière sur un dossier qui a assez peu changé depuis.

Ce soir encore, en demandant de refuser de mettre en location les terrains communaux pour y implanter des éoliennes, l’homme politique donne l’illusion de faire quelque chose. En réalité, sur notre commune de Habay, depuis 2010, nous stagnons sur l’éolien et rien ne se concrétise.

Chaque année ou presque l’éolien revient sur la table, nouveau projet, nouveau promoteur, nouveau recours, déplacement de l’implantation en concertation avec la DGO4 et le DNF, et réduction du nombre de machines et à chaque fois le dossier fait du dégât au sein des groupes de citoyens ou de politiques.

Pendant ce temps, le réchauffement climatique s’intensifie,

– le GIEC, groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat publie des rapports de plus en plus alarmants

– l’Onu pas plus tard qu’hier réunit un sommet avec les pays déterminés à contrer le changement climatique

Quelle inutilité de s’inquiéter sur le futur si nous n’agissons pas de manière responsable, là où nous sommes et où nous en avons les moyens décisionnels et financiers, quelle inutilité si notre inquiétude n’engendre aucun changement dans nos actions.

Analysons sereinement la situation, à la lumière de la raison et des rapports du GIEC, serrons-nous les coudes et poignons dedans, c’est avant tout cela notre rôle de mandataire. Faisons en sorte d’aider à l’installation de solutions durables pour notre planète, il y a urgence, il faut entrer en transition, il en va de l’avenir de nos enfants et petits-enfants. »

Sylvie FASBENDER et Nathalie MONFORT

Pour le groupe VOULOIR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *