Le collège communal a demandé à Vivalia de présenter le projet d’hôpital Centre Sud à la population, ce mercredi 9 mai. Il est en effet important d’informer la population au plus tôt dans le développement de ce projet. La séance de question-réponse que vous trouverez ci-dessous démontre l’intérêt de cette soirée pour les habitants.

Plusieurs aspects du projet ont été abordés :

Principe du bi-site : 

  • Nord = Marche-en-Famenne
  • Centre-Sud : Houdemont : budget de 350 millions d’euros maximum, +/- 600 lits, toutes les spécialités médicales

Implantation :

Planning : 

  • Mai 2018 : dépôt du dossier dans le cadre de l’appel à projet du Gouvernement wallon
  • 2018 : Conceptualisation de l’hôpital et programmation
  • 2019 : Programmation détaillée, étude d’incidence et plans
  • 2020 : Démarches administratives : permis, dossier d’exécution, etc.
  • 2ème semestre 2021 : travaux de construction

Des polycliniques seront conservées pour les soins de proximités, notamment l’autodialyse.

Vivalia a également présenté les intérêts et engagements par rapport aux patients, aux acteurs de soin et aux habitants. Un comité d’accompagnement sera créé afin d’avoir des échanges réguliers avec la commune de Habay ainsi que ses habitants, lors de sa conception, sa construction et son exploitation.

Une équipe pluridisciplinaire a été mandatée par Vivalia pour mener à bien ce projet.

A eu lieu ensuite une séance de questions – réponses :

  • Au niveau des terrains agricoles, 15 hectares sont normalement nécessaires pour créer cet hôpital et ici on parle de 50 ha ? => 15 ha sont en effet suffisants même si quelques difficultés ont déjà été rencontrées en terme de surface, notamment pour l’accès à l’autoroute. Vivalia souhaite aller plus loin et créer un pôle hospitalier, avec pourquoi pas un hôtel hospitalier pour les familles.
  • Est-ce que le projet sera compatible avec le projet éolien ? => Pour Vivalia, l’hôpital est prioritaire. Si le projet éolien est compatible avec le projet d’hôpital, les éoliennes pourraient d’ailleurs alimenter celui-ci.
  • Quelle est la garantie de subvention par la Région wallonne ? => il n’y a aucune garantie, mais beaucoup d’espoir. Le dossier sera présenter dans le 1er calendrier de l’appel à projet et sera prioritaire pour le 2ème.
  • Quel sera l’impact en terme d’emploi ? => 1 600 personnes seront au total employées sur le site. Il y aura également de l’emploi créé par le chantier de travaux
  • Que deviendront les autres hôpitaux ? => ils deviendront des polycliniques (reconversion des bâtiments existants ou nouvelles constructions). Vivalia n’est pas pressée de parler de reconversion des sites, elle attend l’accord ferme de la Région wallonne. Il est certain que des polycliniques existeront pour les consultations et examens techniques. L’aide médicale urgente sera également conservée dans les polycliniques, qui serviront de base de départ pour les équipes d’intervention.
  • Un rattachement à une université est-il prévu ? => le réseautage est déjà développé en province de Luxembourg et encouragé par la ministre fédérale de la santé.
  • Pourquoi créer un nouvel échangeur d’autoroute alors que la sortie Rulles/Marbehan est proche de l’hôpital ? Il existe pourtant un chemin le long de l’autoroute. => ce chemin ne peut être utilisé comme voie principale (passerelle à gibier notamment) et Vivalia ne souhaite pas même les flux de circulation afin d’avoir une fluidité optimale. Et la forêt est protégée par le statut Natura 2000.
  • La sortie 28a Rulles/Marbehan est déjà bien fréquentée, la rue du Bois est en mauvais état. Pendant les travaux, elle sera encore plus impactée. => au départ la sortie 28a a été créée pour alimenter le zoning d’activité de Marbehan. Le chemin le long de l’autoroute servira pour le chantier, les véhicules de chantier ne passeront don pas par Rulles.
  • Cet hôpital va amener un grand développement démographique, comment la commune prévoit l’adapatation des infrastructures (sportives, scolaires…) et il y aura-t-il un impact sur la fiscalité communale ? => le schéma de structure planifie déjà l’impact de l’hôpital. Les écoles primaires peuvent encore accueillir des enfants, mais il faudra en effet s’adapter. L’école secondaire de Habay-la-Neuve y réfléchit déjà également. Les autres communes avoisinantes seront également impactées.
  • Le passage à niveau à Houdemont est un point négatif du site de Houdemont. De plus, la mobilité durable était plus favorable pour le site de Habay-Gare, du fait de la proximité de la gare. => des navettes électriques peuvent être envisagées pour relier l’hôpital de Houdemont à la gare de Marbehan, cette gare étant plus importante pour la SNCB et donc mieux desservie. Par rapport au passage à niveau, la SNCB planifie la suppression progressive de tous les passages à niveaux.
  • Mobilité : si il y a un problème sur l’autoroute, le centre de Habay-la-Neuve sera encore plus impacté que maintenant en cas d’accident ? => 2 itinéraires sont possibles si l’autoroute est inaccessible : vers Houdemont via la route des Coeuvins ou via le chemin longeant l’autoroute.
  • Comment réintégrer plus de soins à domicile alors qu’il y a déjà pénurie de médecin en province de Luxembourg ? => il existe déjà un projet de développement d’hospitalisation à domicile au sein de Vivalia. Le patient sera de plus en plus connecté, le médecin étant à distance, l’infirmier au domicile du patient. Beaucoup de jeunes médecins recherchent de grands hopitaux, où toutes les spécialisations sont sur un seul site. Ce qui pénalise le Luxembourg actuellement, c’est que les équipes sont disséminées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *