09. mai 2012 · Commentaires fermés sur Luxembourg: 11 800 bénévoles à la chasse aux déchets · Catégories: Développement durable

Lancée pour la première fois en 2001 avec 29 communes, cette opération a, cette année, réuni 50 municipalités, soit la zone couverte par l’AIVE. « Nous assistons, cette année, à un record avec la participation de 11 800 bénévoles. Ils seront au rendez-vous pour lutter contre la malpropreté », se réjouit Stéphan de Mul, du secteur valorisation de l’AIVE.

C’est que l’intercommunale est partie prenante de l’opération : « Cela fait partie de notre quotidien. Non seulement la gestion des déchets, mais également la protection de l’eau »,poursuit-il.

Province et contrats de rivière

Autre acteur associé à l’AIVE, la Province. Ces deux dernières se chargent de la distribution du « kit de ramassage » soit des gants, des sacs mais garantissent également l’accès aux parcs à conteneurs et le traitement des déchets.

Les parcs naturels, les contrats de rivière sont eux aussi de la partie. Un exemple ? Le contrat rivière Amblève, actif notamment sur Vielsalm, Manhay, Gouvy et Lierneux. Christine Heinesch précise son rôle : « Nous prenons en charge les assurances pour les bénévoles. Nous avons également organisé des animations dans les écoles. Deux mares ont, à cette occasion, été créées ».

Elle constate, qu’en une dizaine d’années, moins de « gros déchets » sont récoltés, soit du matériel électroménager, des vélos et autres matelas. Mais il reste du travail. Avec des points noirs auprès des barrages et, dans un autre ordre d’idée, non visé par l’opération, sur les parkings. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le SPW a décidé d’organiser ses nettoyages dans notre province pendant ces journées.

11 tonnes en 2011

Dernier maillon, mais celui sans doute sans qui rien ne serait possible, hormis les bénévoles, celui des communes. Elles organisent parfois des repas, coordonnent les actions sur leur territoire.

Ainsi, à Vielsalm, un appel aux associations, écoles et autres sociétés de pêche a été fait. Les résultats réjouissent le mayeur Élie Deblire puisque 270 enfants et 190 adultes seront de la partie. L’année dernière, pour l’ensemble de l’opération, plus de 11 tonnes avaient été récoltées sur 50 communes.

En 2001, on comptabilisait 12,5 tonnes, mais sur 29 entités seulement. Preuve que la prévention et le civisme font leur chemin. Il reste l’axe répressif avec le rôle des agents constatateurs et de l’agent sanctionnateur provincial. Cela, c’est une autre histoire.¦

Commentaires fermés.